sédimentation


sédimentation

sédimentation [ sedimɑ̃tasjɔ̃ ] n. f.
• 1861; de sédiment
1Méd. Formation de sédiment. Sédimentation sanguine : dépôt des globules rouges du sang rendu incoagulable, au fond du tube où il est laissé en repos. Vitesse de sédimentation, dont la détermination permet de déceler certains états pathologiques surtout d'ordre inflammatoire.
2Formation, mode de formation des sédiments. Sédimentation détritique, chimique.

sédimentation nom féminin Ensemble des phénomènes qui conduisent à la formation et au dépôt d'un sédiment. Phénomène de dépôt de particules en suspension, sous l'action de la pesanteur (parfois d'une force centrifuge). [La sédimentation permet de mesurer la taille des grains d'un colloïde et de séparer des constituants ayant des vitesses de sédimentation différentes.] ● sédimentation (expressions) nom féminin Vitesse de sédimentation, vitesse à laquelle les globules rouges se séparent du plasma et se déposent au fond d'un tube à essai posé verticalement.

sédimentation
n. f. GEOL Formation d'un sédiment, des sédiments.
|| MED La sédimentation globulaire: le dépôt des cellules du sang rendu incoagulable et laissé au repos dans un tube à essais. La vitesse de sédimentation des hématies est accrue en cas d'infection ou d'inflammation.

⇒SÉDIMENTATION, subst. fém.
Formation de sédiment.
A. — Dépôt de substances en suspension ou dissoutes dans un liquide; technique utilisant ce processus pour déterminer certaines caractéristiques de ces substances. Sédimentation des molécules; coefficient de sédimentation des A.D.N. Dans les appareils à sédimentation, la substance à étudier est mise en suspension dans l'eau (ou dans l'huile); on observe le dépôt de la matière et on évalue la grosseur des grains déposés en fonction du temps (BRAJNIKOV, Pétrogr. et rayons X, 1936, p. 14). Les balances de sédimentation, sorte de plateau ou de cylindre que l'on introduit dans la suspension (...) et dont on suit, à l'aide d'un dispositif de pesées mécaniques, l'accroissement de poids en fonction du temps (CAILLÈRE, HÉNIN, Minér. argiles, 1963, p. 81).
MÉD., BIOL. Vitesse de sédimentation globulaire, sanguine ou des hématies. Temps mis par les hématies pour se déposer dans un tube gradué, et mesuré par la couche globulaire déposée au bout d'une heure, de deux heures, puis de vingt-quatre heures, ce temps étant généralement plus court dans les états inflammatoires. La vitesse de sédimentation globulaire n'est pas augmentée [dans les arthroses] (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p. 20). En 1924, Westergren a proposé un moyen simple pour apprécier le dégré d'évolutivité de maladies comme la tuberculose, les rhumatismes ou le cancer: l'étude de la vitesse de sédimentation des hématies (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 637).
B. — GÉOL. Ensemble des processus qui aboutissent à la formation des sédiments. Mode de sédimentation; milieu, bassin, fosse de sédimentation. Les terrains secondaires comprennent de vastes et épaisses formations calcaires et vaseuses indiquant des périodes de sédimentation tranquille (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 131). L'étude de la sédimentation actuelle montre également le grand rôle des organismes vivants à qui nous devons d'énormes épaisseurs de roches sédimentaires, calcaires surtout, et certaines roches d'intérêt industriel considérable, comme le charbon et le pétrole (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 507).
Sédimentation + déterm. indiquant l'orig., le milieu de dépôt des sédiments. Sédimentation détritique, mécanique, organogène; sédimentation continentale, lacustre, littorale, néritique, pélagique. Les gisements [de pétrole] sont au voisinage de régions où la sédimentation a été alternativement marine et d'eau douce (CHARTROU, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 36). La sédimentation chimique, biochimique et organique y revêt parfois un intérêt exceptionnel [dans les bassins lacustres] (N. THÉOBALD, A. GAMA, Géol. gén. et pétrologie, Paris, Doin, 1969, p. 313).
Sédimentation + déterm. indiquant la nature des sédiments. Sédimentation argileuse, calcaire, ferrugineuse. Le « rajeunissement continuel du relief, le relèvement des aires continentales et l'affaissement des bassins de dépôt (...) [permettent] la réalisation simultanée, pendant des laps de temps considérables, d'une sédimentation minérale et d'une sédimentation végétale », l'une et l'autre particulièrement actives (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p. 289).
C. — Au fig. Apports successifs. Il y a (...) un « monde des pensées », c'est-à-dire une sédimentation de nos opérations mentales, qui nous permet de compter sur nos concepts et sur nos jugements acquis comme sur des choses qui sont là et se donnent globalement, sans que nous ayons besoin à chaque moment d'en refaire la synthèse (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 151).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. 1. 1861 géol. (C.r. de l'Ac. des sc., t. 53, p. 81); 2. 1933 méd. vitesse de sédimentation (Catal. instrum. lab. (Jouan), p. 113). Dér. de sédiment; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér.:17.

sédimentation [sedimɑ̃tɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1861; de sédiment.
1 Géol. Formation, mode de formation des sédiments. || Sédimentation détritique (matériaux arrachés par l'érosion), organogène (restes animaux), chimique (précipitation dans l'eau). || Les glaciers (cit. 1) sont de puissants agents de sédimentation.
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 Méd. Formation de sédiment. || Sédimentation sanguine : chute des hématies qui forment un dépôt au fond d'un tube contenant du sang qu'on a rendu non coagulable. || Vitesse de sédimentation, dont la détermination, dans certaines affections comme le rhumatisme, offre un intérêt pronostique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sedimentation — describes the motion of molecules in solutions or particles in suspensions in response to an external force such as gravity, centrifugal force or electric force. Sedimentation may pertain to objects of various sizes, ranging from suspensions of… …   Wikipedia

  • Sedimentation — Sédimentation La sédimentation est l ensemble des processus par lesquels les particules physiques (organiques ou minérales) en suspension et en transit cessent de se déplacer et se déposent, devenant ainsi des sédiments. La sédimentation est… …   Wikipédia en Français

  • Sedimentation — Sed i*men*ta tion, n. The act of depositing a sediment; specifically (Geol.), the deposition of the material of which sedimentary rocks are formed. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • sedimentation — (n.) 1845, from SEDIMENT (Cf. sediment) + ATION (Cf. ation) …   Etymology dictionary

  • sedimentation — [sed΄ə men tā′shən, sed΄əməntā′shən] n. the depositing or formation of sediment …   English World dictionary

  • Sedimentation — Von schweren Sandstürmen im Dust Bowl zugewehtes Anwesen in South Dakota (USA) 1936 Sedimentierung bzw. Sedimentation (von lat. sedimentum „Bodensatz“) ist das Ablagern/Absetzen von Teilchen aus Flüssigkeiten oder Gasen unter dem Einfluss der… …   Deutsch Wikipedia

  • sedimentation — /sed euh meuhn tay sheuhn/, n. the deposition or accumulation of sediment. [1870 75; SEDIMENT + ATION] * * * In geology, the process of deposition of a solid material from a state of suspension or solution in a fluid (usually air or water).… …   Universalium

  • Sédimentation — Une sédimentation est un processus dans lequel des particules de matière quelconque cessent progressivement de se déplacer et se réunissent en couches. Les facteurs induisant la sédimentation peuvent être variés en nombre et en proportion.… …   Wikipédia en Français

  • Sedimentation — Sedimentbildung; Ablagerung; Sedimentierung * * * Se|di|men|ta|ti|on 〈f. 20; Geol.〉 1. Sedimentbildung, Ablagerung fester Stoffe 2. Bodensatzbildung; →a. Lithogenese * * * Se|di|men|ta|ti|on; Syn.: Absetzen, Ablagerung: Bez. für das unter dem… …   Universal-Lexikon

  • Sedimentation — nusėdimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. sedimentation; settling; settling down vok. Absetzen, n; Sedimentation, f rus. оседание, n pranc. sédimentation, f …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.